L’enseignement du piano est une vocation et un métier que j’exerce depuis vingt ans. Transmettre des connaissances musicales, explorer un répertoire, développer des compétences techniques, favoriser l’expression de soi, tels sont les défis que je relève chaque jour, sans jamais cesser d’enrichir ma pratique par l’exploration d’activités complémentaires.

C’est un métier qui place l’humain au cœur des préoccupations et me pousse à engager une réflexion sans cesse renouvelée sur mes pratiques pédagogiques. Le piano est un formidable outil de développement personnel qui peut transformer des vies. Voilà pourquoi, vingt ans après mon premier cours donné, mon enthousiasme est resté intact.

Mon parcours pianistique

J’ai commencé le piano à l’âge de 7 ans, en cours particuliers, puis au conservatoire de Fontenay-sous-bois, en région parisienne. A quatorze ans, je participe à mes premiers stages de piano. C’est dans ce cadre que je rencontre Janine Laroche, ancienne concertiste et professeur de piano du conservatoire de région de Paris. J’intègre les classes à horaires aménagés du lycée Racine (Paris 8ème), dans le cursus piano-études, ce qui me permet de travailler mon piano tous les matins et d’aller en cours l’après-midi. Je travaille avec Janine Laroche jusqu’à l’obtention de mon 1er prix de conservatoire aux concours départementaux de la Seine-Saint-Denis en 1999.

Je donne mes premiers cours de piano à l’âge de dix-sept ans, auprès d’adultes et d’enfants. Après le bac, je poursuis mes études en choisissant la voie des classes préparatoires littéraires pendant trois ans, puis Sciences-po dont j’obtiens le diplôme en 2006.

Pendant mon cursus universitaire, je continue de me former en prenant des cours de jazz avec Philippe Corromp au conservatoire d’Aix-en-Provence, puis avec Joe Makholm, à Paris.

En 2006, je décide d’enseigner à plein temps.