Ils viennent de tous les horizons, de tous les milieux sociaux. Je travaille avec des enfants, des étudiants, des salariés, des retraités (de 4 à 72 ans jusqu’à présent).

Chacun vient chercher quelque chose de différent en prenant des cours. Souvent, ils démarrent l’instrument, même à l’âge adulte. Parfois, ils reprennent leur apprentissage après des années d’interruption. Certains sont inscrits au conservatoire et me sollicitent pour des cours additionnels, voire pour préparer des concours ou des concerts. Tous les cas sont possibles.

Ils ont chacun des problématiques différentes et c’est ce qui fait la richesse de ce métier car cela m’oblige, en tant que professeur, à être à l’écoute du parcours si singulier de chacun de mes élèves.